Options sur indices américains, Futures et ETFs

Dans un précédent article, j’abordais les différents avantages des options américaines, ou options sur indices américains, par rapport aux actions européennes.

Les avantages des options américaines sont notamment les heures d’ouverture, la meilleure liquidité et la grande diversité des valeurs sous-jacentes. Ces éléments rendent les actions d’outre-Atlantique vraiment intéressantes.

Dans cet article consacré aux options sur indices américains, les sujets suivants sont discutés :

  • Indices américains
  • Options américaines
  • Les options sur les ETFs américains
  • Les options sur les Futures américains

Options américaines

Afin de nous intéresser de plus près aux options américaines, je vais aborder les possibilités des investisseurs qui s’intéressent au trading d’options sur des indices américains. Les investisseurs français connaissent bien les options CAC 40. En outre, les options sur l’indice de référence américain ont également le vent en poupe parmi les investisseurs français.

Les indices américains

Pour vous faire découvrir le monde des options sur indices américains, je commence par quelques explications sur les différents indices. Aux États-Unis, il y a quatre indices célèbres. Il s’agit du Dow Jones, du S&P 500, du Nasdaq et du Russell 2000. Avant d’aborder la manière dont il est possible de négocier des options sur ces indices américains, je vous les explique un par un.

Dow Jones Industrial Average

Les médias parlent souvent des évolutions des cours du Dow Jones. Il s’agit du plus ancien indice américain, sa première cotation datant de 1896. L’indice est composé de  30 actions et est pondéré sur la valeur de ces actions. Les actions dont le cours est élevé pèsent donc plus dans la balance que celles dont le cours est moins élevé. C’est assez illogique vu que la pondération de Visa est un multiple comparé à celle de General Electric par exemple. La presse aime s’intéresser au Dow Jones mais ceci ne signifie pas pour autant qu’il s’agit d’un indice utilisé par les traders professionnels. Vu que l’indice n’est pas représentatif du large marché américain, cet indice n’est pas le plus approprié au trading d’options.

L’indice S&P 500

La composition de l’indice S&P 500 est bien plus large. Les 500 plus grandes entreprises américaines qui le composent, sont pondérées en fonction de leur capitalisation boursière. Par conséquent, le prix d’une action ne détermine pas la pondération des actions comme c’est le cas pour le Dow Jones. La capitalisation boursière est corrigée en fonction du flottant. Le monde entier suit minutieusement l’évolution du S&P 500. Il s’agit en effet de l’indice de référence pour le marché des actions US. Cet indice convient parfaitement au trading des options.

Le NASDAQ Composite

Le NASDAQ est également un indice dont la pondération de chaque société est proportionnelle à sa capitalisation boursière. L’indice doit son surnom d’indice technologique au fait qu’il est dominé par les entreprises de technologie. Les célèbres noms tels que Microsoft, Apple, Google, Twitter et LinkedIn font partie du NASQAD. L’indice se compose de 100 actions et est moins représentatif pour le marché des actions américain.

Le Russel 2000 (small caps)

Le dernier indice majeur intéressant est le Russell 2000. Cet indice représente les small caps américaines. Contrairement aux S&P 500 qui rassemble les 500 plus grandes actions, la capitalisation boursière moyenne du Russel 2000 se situe juste au dessus du milliard $. Il s’agit ici d’une fraction de celle des actions du S&P 500. De nombreux investisseurs le préfèrent pour ses importantes variations. Les small caps présentent généralement un bêta plus élevé que les larges caps et fluctuent donc plus intensivement quelle que soit la direction que le marché.

Les options sur indices américains

Depuis qu’elles sont disponibles sur des indices, les options ont toujours été connues du grand public. Aux États-Unis, les options sur le S&P 500 (symbole SPX) ont toujours été particulièrement en vogue. Au fil du temps, les investisseurs se désintéressent progressivement de ces options. Des nouveaux produits comme les options sur des ETFs et des Futures ont envahi une grande partie des marchés. Ceci ne signifie pas que ces options n’existent plus mais qu’il existe des meilleures alternatives.

De nos jours, le spread entre le prix de l’offre et le prix de la demande est un multiple d’options similaires sur des ETFs ou des contrats à terme. Par conséquent, les coûts indirects liés à l’achat ou la vente de ces options sur indice sont élevés. Il s’agit d’options qui sont régulièrement utilisées par les traders professionnels et ces transactions ne se déroulent plus par le biais d’une place boursière et ce, depuis longtemps déjà. Pour l’investisseur particulier, ces options sur indice ne sont pas le meilleur choix. Regardez toujours le rapport entre le prix de l’offre et le prix de la demande. Les symboles de ces indices sont SPX pour le S&P 500, NDX pour le NASDAQ et RUT pour le  Russell 2000. Il n’existe pas d’options similaires sur le Dow Jones. Tournez-vous donc vers des alternatives que vous pourriez mettre à profit.

Les options américaines sur les ETFs

La manière la plus simple de négocier des options sur des indices américains est de le faire par le biais d’ETFs. Les trackers d’indices sont particulièrement prisés de l’autre côté de l’Atlantique, c’est ce qui explique l’importante liquidité. Quatre ETFs sont disponibles sur les indices américains décrits ci-dessus. Voici les symboles dont vous avez besoin pour afficher les trackers à votre écran :

TICKER Valeur sous-jacente
DIA Indice Dow Jones
SPY Indice S&P 500
QQQ Indice Nasdaq Composite
IWM Indice Russel 2000

Les options sur des ETFs sont identiques aux options sur des actions. Les options sont de style américain, ce qui implique leur règlement physique à leur échéance. Le multiplicateur est de 100, ce qui signifie qu’une option représente le nombre sous-jacent de 100 trackers. Les heures d’ouverture s’étendent de 15h30 à 22h15. Le différence minimale entre le prix de l’offre et de la demande est de  0,01 $.

Les avantages des options sur les ETFs

Les avantages des options sur les ETFs susmentionnés sont notamment la simplicité et la liquidité. Aux USA, le sous-jacent majeur de l’échange d’options est l’indice S&P 500, le SPY. Chaque jour, ce sont près de 2 millions d’options qui sont échangées en moyenne. Il s’agit d’un point important, vu qu’une liquidité élevée signifie que les coûts indirects sont assez faibles pour l’investisseur. Comparé au tracker Dow Jones, le DIA, la liquidité est considérablement inférieure et le spread des options sous-jacentes est donc plus important. Les options sur les ETFs QQQ et IWM sont quasi aussi liquides que celles du SPY.

Pour les investisseurs, il y a également un désavantage majeur. Vu que les ETFs se basent sur un indice, le cours correspond souvent à 1/10 du niveau réel de l’indice. Le  S&P 500 cote à 2.110 points, le SPY est à 211 $. Ceci signifie que la valeur nominale des options est assez faible. Prenez par exemple une prime d’option d’un call 211à la monnaie pour le mois d’avril qui cote pour le moment à 2,50 $. L’achat d’une option call coûte donc 250 $. La commission chez LYNX s’élève à 2,40 $ par option, ce qui revient à près de 1 % de l’achat total. C’est tout à fait correct. Dans la perspective d’une option AEX, les frais de transaction s’élève à 1,40 € par option. Si vous achetez une option call dont la prime est de 1,50 €, alors le résultat est assez comparable.

Le point névralgique des options sur ETFs

Intéressons-nous maintenant au point névralgique. Un call CAC 40 4375 à la monnaie pour avril cote à près de 254.70 €, les frais étant inférieurs à 0,1 %. Le spread de cette option CAC 40 est de 23.30, ce qui correspond à 233.30 €. Les frais indirects pour l’achat d’une option CAC 40 sont un multiple comparé à ceux du SPY.

Les options sur des ETFs conviennent donc parfaitement aux investisseurs qui ne négocient pas en grand nombre. Le spread est bien évidemment important vu que les frais indirects sont limités au minimum. Si vous négociez un call ou un put en dehors de la monnaie, alors les frais de transaction augmentent considérablement à cause de la prime d’option. Chez LYNX BROKER, vous pouvez bénéficier de réductions de volume si vous négociez des nombres importants d’options américaines. Si vous négociez plus de 500 options par mois, n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour un tarif adapté.

Les options sur des contrats à terme

Outre les options sur indices et ETFs, vous avez également la possibilité de négocier des options sur des Futures. Cette possibilité est intéressante car les contrats à terme sous-jacents sont très liquides. Un autre avantage important : les heures d’ouverture.

Le contrat à terme le plus important du monde est le E-mini S&P 500 Future (symbole ES). Il n’existe aucun contrat à terme plus liquide que celui du S&P 500. En moyenne, ce sont près d’1 million de contrats qui sont échangés par jour, ce qui correspond à une valeur nominale de 100 milliards $. La valeur sous-jacente des actions de ce contrat à terme est donc gigantesque. Dans un article consacré au top 5 des contrats à terme, ce n’est pas pour rien si celui-ci occupe la plus haute marche du podium. Le  NASDAQ, le Dow Jones et Russell 2000 ont des volumes bien moins élevés et les options dérivées y sont échangées de manière moins active.

Le trading de contrats à terme S&P 500 commence à minuit et se poursuit jusqu’à 22h15. Après une pause de quinze minutes, le trading reprend de 22h30 à 23h15. Les 45 minutes qui suivent, aucune négociation n’a lieu et ce, jusqu’à minuit. Ce cycle se répète cinq jours par semaines. Les mêmes heures de négociation s’appliquent aux options sur des contrats à terme. Ainsi, vous pouvez déjà fermer ou ouvrir une position tôt le matin. Il va de soi que les échanges en dehors des heures régulières d’ouverture sont moins liquides.

Comment fonctionne le multiplicateur d’un contrat à terme ?

Le multiplicateur du contrat à terme est de 50. Ceci signifie que chaque point correspond à une valeur de 50 $.Si nous le multiplions par le niveau du contrat à terme, par exemple, 2.500 points, alors nous obtenons une valeur sous-jacente de 125.000 $. Pour des options sur le contrat à terme, le multiplicateur est identique. Chaque point en prime d’option vaut 50 $. Ce signifie que les frais de transaction constituent une partie moins signifiante de la prime d’option.

Exemple :

Pour une option call avril à la monnaie 2.100 sur le S&P 500 Future, vous payez actuellement une prime d’option de 126.25 $. Si vous multipliez ce montant par le multiplicateur de 50 $, alors la valeur de l’option s’élève à 6,312 $. Les frais de transaction de 3,50 $ sont quasi insignifiants. La différence entre le prix de l’offre et de la demande est un peu plus élevée, ce qui s’explique notamment par la fluctuation minimale (tick size) de 0,25. Une option sur un contrat à terme correspond à 10 options sur le SPY. La différence au niveau des frais de transaction s’élève par défaut à 20,50 $. 10 options sur le SPY vous coûtent 24 $ et pour une option sur un future sur l’ES, 3,50 $. Il est important de calculer les frais indirects à l’aide du spread.

Pour le SPY call 2.500 avril, il s’agit donc de 0,02 $. Ceci correspond à 20 $ pour les frais indirects et à 24 $ pour les frais de transaction. Le total s’élève donc à 44 $. Comparé à une option sur future sur l’ES, les frais indirects s’élèvent à 25 $ à cause du spread qui correspond à 0,5 point et les frais de transaction de 3,50 $. Le total s’élève ici à 28,50 $. Une simple somme permet de voir que vous pouvez prendre les premiers gains ici. Ce bénéfice des options sur future continuera d’augmenter plus la prime des options est basse. De plus, les heures d’ouverture sont moins étendues. N’oubliez pas qu’une option sur future se règle physiquement. Le troisième vendredi d’avril, vous recevez un E-mini S&P 500 future juin lorsque l’option arrive à échéance dans la monnaie.

Conclusion

Les informations ci-dessus peuvent vous servir de base pour vos investissements dans des options sur indices américains. Comme vous l’aurez compris, les possibilités sont variées, de là l’importance de disposer d’une vue d’ensemble avant de se lancer. Si vous n’avez aucune expérience au niveau de ces produits, je vous recommande de commencer par les options sur des ETFs. Celles-ci sont particulièrement liquides et présentent les caractéristiques des options sur actions régulières. Les investisseurs les plus actifs et chevronnés qui ont l’habitude de négocier des options tireront probablement meilleur profit des options sur le S&P 500 future. La valeur nominale plus élevée des options permet de bénéficier de frais de transaction relativement bas et vous disposez de 23 heures par jour pour anticiper et qui sait, profiter des fluctuations de cours du plus important indice boursier américain.

Investir en options américaines chez LYNX BROKER

LYNX BROKER est le spécialiste des options américaines. Nous vous proposons des tarifs très compétitifs, une plateforme fiable et des outils de pointe. Cela, en plus de la possibilité d’accéder à la quasi totalité des options disponibles dans le monde entier. Découvrez comment trader les options sur indices américains grâce à LYNX BROKER.

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX. Lisez ses articles sur le Portail Bourse de LYNX Ou Twitter.

Articles similaires